NKOLNGAMBIDA


  • Groupement ETENGA
    Chef de Groupement ABE Jacques
    Chef de Village ANGAMA EBEDE Apollinaire B.
    Date de création
    Superficie km2
    Localisation km de Ngoumou
    Coordonnées 11,348380000000001 de latitude Nord et 3,5657730000000001 de longitude Est
    Climat Type équatorial, deux saisons sèches et deux saisons de pluies
    Sols Ferralitiques, latéritiques, sableux et argileux
    Population 324 habitants environ
    Ethnies   Ewondo
    Religion  Christianisme
    Enseignement  0 Ecoles maternelles

    0 Ecoles primaires

    0 lycées d’enseignement général,

    0 CETIC / CES.

    Santé  0 Centre de Santé intégré
    Economie 0 Marché périodique

    0 Carrière de sable

    Tourisme 0 Aire protégée

    0 Site touristique

    Réseau hydraulique 0 Puits

    0 Forage

    Réseau électrique NON
    Voie d’accès route en terre
    Activités économiques Agriculture, Elevage, pêche,
    Comité de développement OUI

  • La localité de Nkolngambida village de l’Arrondissement de Ngoumou, département  de la Mefou et Akono aurait été crée au début du xxe  siècle. Le  nom  est dérivé de  deux mots, Nkol qui signifie colline ; Ngambida du nom de l’ancêtre fondateur du village.il comprend deux clans : les nkol  Balla et les Eba Messoua. Au départ,  les  populations étaient  localisées  dans la haute Sanaga. elles auraient traversé sur  le dos  d’un serpent pour se retrouver  d’abord à Yaoundé  puis à Okodé (près de Mbalmayo)  pour enfin  se retrouver sur le site actuel. Le village a connu trois chefs depuis sa création : Engama Appollinaire qui régna jusqu’en 1967 ; Ebede Réné qui occupa le poste jusqu’en 1980 et l’actuel chef engama Ebede Appolinaire  qui est sur le trône depuis 1980

  • Dates Evènements Impacts
    1895 dispersion de Mvog EBANDA création  de 2 hameaux  (Nkolnegbe, Dzan Okoan)
    1902 capture des  habitants de Nkolngambida  pour  les travaux forcés. Sentiment   de peur  et de réticence  vis-à-vis des étrangers  de  peuplement
    1925 déplacement  massif des  populations  vers Akono pour  la construction  de l’église catholique Christianisation  des  populations
    1982 grande sécheresse –          Misère

    –         famine

    1984-1990 exode rural  massif –         dépeuplement du village
    2004 épidémie de rougeole –         Longue  durée  e  la maladie
    2014 peste porcine généralisée –         Diminution  de la consommation  du porc

    –         Appauvrissement  des populations